Proshop Genval02/652.27.00
Proshop Corbais010/60.60.06
Proshop Gembloux081/39.16.20
Peinture de portes intérieures : sublimez-vous !

Parmi les moyens simples de donner un coup de frais à votre lieu de vie, le fait de repeindre vos portes intérieures est assurément un des plus efficients ! En d’autres termes, vous tenez là l’astuce pour apporter à votre logis un maximum de changement en déployant un minimum d’efforts !

Encore faut-il cependant suivre quelques étapes simples, que nous vous rappelons ici.

De manière somme toute logique, l’opération se divise en quatre grands moments :

  • La préparation
  • La couche de primer
  • La première couche de finition
  • La seconde couche de finition

Mais commençons, avant toute chose, par lister le matériel requis. Pour un travail de qualité, vous vous procurerez :

  • Un dégraissant (par ex, de l’eau ammoniaquée)
  • Un chiffon tissé (éviter les textiles pelucheux, qui engendrent des dépôts)
  • Une éponge
  • Du papier de verre, en deux degrés de rugosité (P150 et P240 sont l’idéal)
  • Une brosse à poussières
  • Du tape de masquage
  • Un pinceau en poils synthétiques
  • Un rouleau laqueur à poils courts

Voilà ! Vous êtes désormais à pied d’œuvre pour passer à l’action !

 

A. La préparation

  • Si vous en avez le loisir, retirez la porte de ses gonds et placez-la à l’horizontale, sur une tréteau. Vous n’en serez que plus à l’aise, en évitant les coulées de peinture.
  • Passez votre porte au dégraissant, avant de le sécher à l’aide du chiffon propre.
  • Poncez superficiellement la totalité de la surface avec le papier de verre. Commencez par le plus rugueux (150), avant de finir au plus doux (240).
  • Dépoussiérez au moyen de la brosse souple.
  • Protégez soigneusement les bords à l’aide du tape de masquage.

 

B. La couche de primer

  • Appliquez d’abord la primer dans les angles et sur les bords, au moyen du pinceau.
  • Attaquez alors les grandes surfaces, en vous aidant du rouleau laqueur à poils courts. Procédez toujours selon une logique de “tissage” : appliquez d’abord quelques traits verticaux, avant de les étaler – toujours au rouleau – sur l’horizontalité.
  • Étendez une dernière fois la peinture délicatement, de bas en haut, afin d’obtenir un résultat uniforme.
  • Une fois que le primer est sec, poncez légèrement à l’aide du P240, pour faciliter l’adhérence. Ensuite, dépoussiérez.

 

C. Première couche de finition

  • De sorte à vous assurer d’obtenir une couleur homogène, veillez à bien mélanger la peinture avant de démarrer.
  • Appliquez la première couche de finition, selon les mêmes modalités que vous l’aviez fait pour le primer.
  • Quand la première couche est sèche, poncez à nouveau légèrement, avant de dépoussiérer.

 

D. Seconde couche de finition

  • Pour appliquer cette seconde couche, suivez le même procédé que pour la première.
  • Étendez une dernière fois la peinture délicatement, de bas en haut, dans un souci d’homogénéité.
  • Profitez du fait que la peinture est encore humide pour retirer le tape de masquage.

 

Vous désirez de plus amples conseils de méthode ? Vous souhaitez profiter d’un large choix de couleurs ? D’autres pièces de matériel vous font défaut ? Passez nous voir dans l’un de nos trois magasins

Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience client et l'utilisation de son site. En continuant à surfer sur ce site, vous acceptez les conditions d'utilisation de ces cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close