Proshop Genval02/588.10.02
Proshop Corbais010/28.06.26
Proshop Gembloux081/28.04.94
Pigments et brillance : votre doublé anti-UV !

Vous souhaitez protéger vos châssis et boiseries des brûlures du soleil estival ? Excellente initiative, assurément ! Il reste que le choix des produits appliqués aura une grande influence sur l’efficacité de cette protection.

Notre propos n’est pas ici de refaire une énième fois la distinction entre produits filmogènes (les peintures, laques et vernis), d’une part, et produits non-filmogènes, de l’autre (comme le sont les lasures et les huiles). On sait que tous deux possèdent leurs avantages et leurs défauts, que chacun soupèsera à sa manière.

Non, ce qui est bon de rappeler ici, c’est qu’une protection efficace contre les UV passe par le cumul de deux remparts : la brillance et la pigmentation. Lorsque une paroi boisée présente les deux caractéristiques, le soleil commence par attaquer la brillance. Ca n’est qu’une fois celle-ci supprimée (soit après plusieurs mois) que la couleur est à son tour attaquée : elle aussi résistera vaillamment pendant un an ou deux, ce qui assure, au final, une protection cumulée très appréciable.

En fait de peintures, ce petit rappel de physique élémentaire pourra faire réfléchir ceux – et ils sont nombreux, sous l’influence d’une sorte d’effet de mode – qui préfèrent le mat au brillant. En effet, ils doivent savoir qu’ils se privent d’une première période de protection : en présence d’une peinture mate, le soleil va directement attaquer les pigments, faute de brillance.

Dans le cas des lasures, le risque tient dans le fait, au contraire, de se priver de pigments, en posant son choix sur une lasure transparente. Du coup, là aussi, on se donne une seule protection au lieu de deux. Pire : la lasure transparente occasionne un effet de « loupe », qui accélérera le phénomène de grisaillement !

Evidemment, ces divers constats n’ont pas pour effet que certains produits seraient du coup tout à fait déconseillés ! Il ne s’agit là que d’un rappel qui doit vous guider dans vos choix : libre à vous de choisir une protection peu durable si vous être prêt à re-poncer vos boiseries à brève échéance !

Il est à noter, enfin, que l’offre du marché se calque en bonne partie sur la réalité qui vient d’être décrite : on note ainsi que les peintures mates sont devenues très rares, chez TRIMETAL et SIKKENS, qui n’en proposent quasiment plus.

Pour en savoir plus sur un traitement optimal de vos boiseries et châssis, contactez-nous ou passez nous voir dans un de nos trois magasins