Proshop Genval02/652.27.00
Proshop Corbais010/60.60.06
Proshop Gembloux081/39.16.20
Peinture de portes intérieures : sublimez-vous !

Parmi les moyens simples de donner un coup de frais à votre lieu de vie, le fait de repeindre vos portes intérieures est assurément un des plus efficients ! En d’autres termes, vous tenez là l’astuce pour apporter à votre logis un maximum de changement en déployant un minimum d’efforts !

Encore faut-il cependant suivre quelques étapes simples, que nous vous rappelons ici.

De manière somme toute logique, l’opération se divise en quatre grands moments :

  • La préparation
  • La couche de primer
  • La première couche de finition
  • La seconde couche de finition

Mais commençons, avant toute chose, par lister le matériel requis. Pour un travail de qualité, vous vous procurerez :

  • Un dégraissant (par ex, de l’eau ammoniaquée)
  • Un chiffon tissé (éviter les textiles pelucheux, qui engendrent des dépôts)
  • Une éponge
  • Du papier de verre, en deux degrés de rugosité (P150 et P240 sont l’idéal)
  • Une brosse à poussières
  • Du tape de masquage
  • Un pinceau en poils synthétiques
  • Un rouleau laqueur à poils courts

Voilà ! Vous êtes désormais à pied d’œuvre pour passer à l’action !

 

A. La préparation

  • Si vous en avez le loisir, retirez la porte de ses gonds et placez-la à l’horizontale, sur une tréteau. Vous n’en serez que plus à l’aise, en évitant les coulées de peinture.
  • Passez votre porte au dégraissant, avant de le sécher à l’aide du chiffon propre.
  • Poncez superficiellement la totalité de la surface avec le papier de verre. Commencez par le plus rugueux (150), avant de finir au plus doux (240).
  • Dépoussiérez au moyen de la brosse souple.
  • Protégez soigneusement les bords à l’aide du tape de masquage.

 

B. La couche de primer

  • Appliquez d’abord la primer dans les angles et sur les bords, au moyen du pinceau.
  • Attaquez alors les grandes surfaces, en vous aidant du rouleau laqueur à poils courts. Procédez toujours selon une logique de « tissage » : appliquez d’abord quelques traits verticaux, avant de les étaler – toujours au rouleau – sur l’horizontalité.
  • Étendez une dernière fois la peinture délicatement, de bas en haut, afin d’obtenir un résultat uniforme.
  • Une fois que le primer est sec, poncez légèrement à l’aide du P240, pour faciliter l’adhérence. Ensuite, dépoussiérez.

 

C. Première couche de finition

  • De sorte à vous assurer d’obtenir une couleur homogène, veillez à bien mélanger la peinture avant de démarrer.
  • Appliquez la première couche de finition, selon les mêmes modalités que vous l’aviez fait pour le primer.
  • Quand la première couche est sèche, poncez à nouveau légèrement, avant de dépoussiérer.

 

D. Seconde couche de finition

  • Pour appliquer cette seconde couche, suivez le même procédé que pour la première.
  • Étendez une dernière fois la peinture délicatement, de bas en haut, dans un souci d’homogénéité.
  • Profitez du fait que la peinture est encore humide pour retirer le tape de masquage.

 

Vous désirez de plus amples conseils de méthode ? Vous souhaitez profiter d’un large choix de couleurs ? D’autres pièces de matériel vous font défaut ? Passez nous voir dans l’un de nos trois magasins