Proshop Genval02/652.27.00
Proshop Corbais010/60.60.06
Proshop Gembloux081/39.16.20
Patines : pour une nouvelle… ancienneté !

Il y a parfois des meubles dont on se lasse avec le temps, mais dont on ne veut pas pour autant se séparer. La patine est alors bien souvent le moyen de leur offrir une nouvelle vie !

A certains égards, cette ambition de rajeunissement peut sembler paradoxale : on le sait en effet, cette technique désigne une application de peinture tendant à… vieillir, au contraire, la couche supérieure du meuble traité ! C’est que la nouveauté est moins dans l’apparence objective résultant du processus que dans le regard sans précédent que vous porterez sur votre mobilier : qu’il s’agisse du buffet de votre salle à manger, des cadres de votre salon ou de votre garde-robe, vous aurez le sentiment de vous trouver face à quelque chose de totalement inédit !

Pour ce qui est de la réalisation de la patine, chacun y va de sa petite idée… Et il est vrai que le choix de la technique est assez vaste en fonction de l’effet spécifique désiré. Mais dans tous les cas de figure, vous entendrez parler de superposition de teintes, de glacis, de cirage et de ponçage … Que cela ne vous effraie pas ! Sachez que les patines élémentaires sont à la portée de tous, et à des prix très abordables.

Quelle que soit la technique sur laquelle vous jetterez votre dévolu, il y a deux étapes clés qu’il convient de respecter scrupuleusement en guise de préalable, si vous désirez parvenir à un résultat durable.

  1. Avant toute chose, il vous faudra mettre à nu le bois de votre meuble. S’il est peint ou verni, il sera nécessaire que vous enleviez ces couches de protection en les ponçant ou en utilisant un produit décapant.
  2. Cela fait, il conviendra d’appliquer une couche de peinture d’apprêt. Ca n’est qu’à cette condition que l’effet de patine sera suffisamment « lisible » par la suite.

Pour la réalisation de ces deux étapes, vous aurez besoin d’un petit peu de matériel, tel qu’un produit décapant, du papier de verre, une brosse en laiton pour les angles de vos meubles, ainsi que de quelques pinceaux pour appliquer votre sous-couche.

Lorsque l’apprêt est tout à fait sec, vous pouvez passer à la mise en teinte à l’aide d’un spalter ou d’un pinceau large et plat. Pour cette étape clé du processus, il est important de choisir une peinture de qualité. Chez Proshop, nous avons décidé de travailler avec la nouvelle gamme d’Amazona qui propose, entre autres, une peinture à base de craie, idéale pour ce genre de réalisation.

Lorsque votre mise en couleur est terminée et que la peinture est bien sèche, vous pouvez contribuer encore à vieillir l’aspect de votre meuble en le ponçant de manière irrégulière à l’aide de papier abrasif, de laine d’acier et d’une brosse en laiton. L’idée est ici de dénuder certaines surfaces, comme si elles s’étaient naturellement érodées avec le temps.

Les plus perfectionnistes ajouteront encore à cela quelques effets de salissures en appliquant au pinceau, un mélange de bitume de Judée et d’essence de térébenthine, ou tout simplement de la cire en pâte. Dans un cas comme dans l’autre, il vous faudra très vite essuyer la couche que vous venez de déposer à l’aide d’un chiffon. Ce qu’il en restera donnera l’effet « sali » escompté.

 

La patine vous tente et vous souhaitez vous lancer dans l’aventure ? Passez nous demander conseil dans l’un de nos magasins. Nous nous ferons un plaisir de vous orienter !