Proshop Genval02/319.53.96
Proshop Corbais010/87.13.05
Proshop Gembloux081/13.94.41
Consignes claires pour couleurs sombres

A partir du moment où on est prêt à en assumer les conséquences (notamment dans le sens d’un possible effet de « rétrécissement » sur les volumes), le choix de redécorer une pièce dans des teintes sombres peut présenter une foule d’attraits. C’est en tous les cas un choix très tendance, qu’apprécieront particulièrement ceux qui désirent mettre en valeur les objets clairs (meubles, plantes, cadres…) qui assurent la décoration de leur espace.

La difficulté, avec ces couleurs foncées, c’est qu’il faut traditionnellement appliquer beaucoup de peinture pour obtenir un résultat véritablement homogène. La raison à cela tient dans la nature même de la « pâte » à laquelle elles sont mêlées : afin d’accueillir au mieux la forte quantité de pigments requise, le liant servant de base au produit est en effet peu concentré, un peu « laiteux », avec la conséquence qu’il reste passablement transparent.

Dans ce contexte, une première astuce consistera dans le fait de « tricher » un peu au niveau du primer, appliqué en couche de fond sur le support à couvrir. Plusieurs marques proposent ainsi des primers dit « teintés » : cette base n’étant pas « bêtement » blanche, il sera plus facile à notre peinture sombre de « s’imposer » au dessus-d’elle.

L’autre ruse de sioux pour s’éviter un nombre de couches excessif tiendra dans le choix du rouleau mobilisé. La marque (allemande) STORCH propose ainsi un rouleau « spécial teintes foncées », en nylon texturé : la charge y étant plus grande, moins de reprises sont nécessaires. Concrètement, au lieu des trois ou quatre couches requises en pareil cas, il suffira – en principe – d’en mettre deux.

Vous désirez davantage de conseils sur nos peintures et les techniques d’application correspondantes ? Passez nous voir à nos magasins